Rendez-vous en 2018 pour de nouvelles rencontres Oumupiennes, notamment au printemps avec le Palais de la découverte !

Écriture combinatoire

Pour un '''Ouvroir de création Musicale Potentielle'''
Aller à : navigation, rechercher

L’écriture combinatoire est un procédé qui consiste à se fixer un corpus d’un nombre fini d’éléments, puis à agencer ces éléments de toutes les façons possibles jusqu’à épuisement des possibilités.

Mathématiques

Les principes combinatoires permettent de prédire à l’avance le nombre de permutations possibles, ce qui fait de l’écriture combinatoire l’un des discours les plus logiques et prédictibles qui soient.

[À développer.]

Informatique

Il est possible d’utiliser des logiciels pour aider au calcul des possibilités, lorsque celles-ci deviennent trop nombreuses ou complexes.

[À développer.]

Musique

L’art des combinaisons est une composante essentielle du discours musical depuis l’époque moderne (les renversements des accords classiques en sont un bon témoignage).

Il est possible de distinguer différentes stratégies combinatoires suivant qu’elles sont appliquées aux hauteurs (mélodies, accords, modes), aux rythmes, ou aux modes de jeu et intensités.

Exemples

Il est possible de voir dans certaines partitions de J.S. Bach une forme de discours combinatoire— l’auteur était d’ailleurs membre de la société Mizler pour les sciences musicales.

On trouvera chez Stravinsky des stratégies combinatoires, en général incomplètes[citation nécessaire].

L’œuvre (magistrale) du grand compositeur américain Tom Johnson, bien connu des Oulipiens et OuMuPiens, repose entièrement sur des procédés combinatoires.