3-8 juillet 2017 : l’Oumupo et l’Oubapo s’associent pour une résidence exceptionnelle en Normandie, au château de Bosmelet !

Projet

Aller à : navigation, rechercher

Le présent Ouvroir d’écriture Musicale Potentielle (OuMuPo) a été instauré en 2011 dans le but de constituer un lieu de convergence, de recherche, d’expérimentation et d’amusement autour de l’écriture musicale en général, et particulièrement le domaine des langages dits « contemporains » — que ceux-ci se déclarent ou non comme tels.

Vous trouverez ici quelques documents présentant notre collectif et ses activités :

Brochure de présentation générale Nos conférences-concerts Nos stages et ateliers

Filiation

Notre démarche artistique et intellectuelle est évidemment influencée de très près par les travaux de l’Oulipo en matière de littérature, ainsi que par les nombreux Ou-X-Po qui ont pu se former, souvent de façon éphémère, dans son sillage.

Tout comme l’Oulipo n’a jamais été un courant littéraire, nous ne nous définissons pas comme une école esthétique. Parmi nos membres co-existent des écritures, langages et genres extrêmement différents — les éventuelles influences réciproques n’en sont que plus inattendues et fructueuses, mais elle ne sont pas le but premier de notre collectif.

Il convient de noter, à ce sujet, que le présent OuMuPo n‘est pas le premier de ce nom, ni la première expérience en matière d’écriture musicale sous contraintes : notre tentative d’historique en témoigne.

Méthode

Le présent site est un wiki, c’est-à-dire qu’il est destiné à être rédigé collectivement par chaque membre de notre collectif. De même, nous utilisons volontiers des outils collaboratifs en ligne tels que l’e-mail ou des instances EtherPad.

Notre langage de choix est la notation musicale de GNU LilyPond, un logiciel Libre d’édition musicale dont plusieurs de nos membres sont également contributeurs ou développeurs. Nous tâchons également de diffuser nos propres travaux sous des licences Libres, afin d’encourager leur diffusion et leur dérivation conformément à la tradition de prothèses littéraires décrite par l’Oulipo dans son Second Manifeste.

Outre le Web, nous saisissons chaque occasion d’échanger directement avec le public, que ce soit sous forme de conférences-concerts ou d’ateliers créatifs. N’hésitez pas à vous reporter à notre page d’actualités pour connaître nos prochaines échéances, ou à nous contacter pour en organiser d’autres par vous-même !

Analyse et synthèse

Notre démarche se veut à la fois analytique (étude d’œuvres existantes et inférence ou systématisation de contraintes formelles s’y trouvant) et synthétique (proposition de nouvelles contraintes ex nihilo). Nous tentons également de proposer un recensement et une classification rationnelle des contraintes d’écriture musicale.

Mathématiques et langage

Parmi les nombreuses directions dans lesquelles nous guident nos expériences musicales, deux axes (pas nécessairement incompatibles l’un avec l’autre) s’avèrent exceptionnellement prometteurs :

  • les procédés logiques et mathématiques (explicitement ou non), qui s’étendent également aux progressions pouvant être exprimées de façon géométrique
  • les jeux de langage, qu’ils soient traduits de langages existants (par exemple verbaux) ou qu’ils reposent sur l’emploi de la musique même en tant que langage (une grammaire de hauteurs, de rythmes, de timbres...)

Susciter l’écriture

L’Oumupo n’est pas à proprement parler un lieu de création artistique : il serait plus pertinent de le décrire comme un atelier ou un laboratoire d’expérimentation. Nous essayons d’y envisager l’écriture sous un angle plus ludique et plus logique, mais notre production musicale reste potentielle : nous ne faisons que découvrir, inventer ou présenter des outils, qui seront ensuite employés par d’autres (ou par nous-même à l’extérieur de l’Oumupo) pour produire des œuvres à proprement parler.

Ces deux aspects de notre activité sont souvent indissociables, car nos travaux à l’Oumupo nous poussent évidemment à écrire, à inventer et à apprendre. Ce processus stimulant peut être partagé au-delà de nos seuls membres (par exemple lors d’ateliers d’écriture musicale animés par nous ou par d’autres) en choisissant des contraintes, en s’imposant une discipline, en partant à la recherche de formes nouvelles ou redécouvertes.

Une dimension pédagogique

Tous les membres de l’Oumupo actuels sont ou ont été, de diverses façons et dans différents cadres pour des publics variés, en situation d’enseignement. Ce n’est pas une coïncidence : notre démarche même conduit à considérer la création artistique comme un jeu immédiatement accessible plutôt que comme un processus mystérieux et ésotérique. Nous croyons fermement qu’aucun répertoire musical est trop «noble» pour être revisité et réinventé sous un aspect plus ou moins irrévérencieux, et qu’aucun compositeur ne devrait considérer comme indigne le fait d’expliquer de quelle façon sa cuisine est faite. À ce titre, l’intérêt de nos travaux réside autant dans le processus que dans son résultat : nous essayons de toujours accompagner chacune de nos tentatives musicales d’un mode d’emploi explicatif qui peut permettre de reproduire, de s’approprier et éventuellement de perfectionner l’expérience.