14-15 octobre 2017 : Après leur résidence de cet été, l’Oumupo et l’Oubapo s’associent à nouveau pour la Fête de la Science, au Vaisseau à Strasbourg !

Petites notes

Pour un '''Ouvroir de création Musicale Potentielle'''
Aller à : navigation, rechercher

La contrainte des petites notes consiste à réécrire un texte-souche en ne gardant que les petites notes : appoggiatures, acciaccatures, grupettos, etc.

Classification

Cette contrainte ne peut s’appliquer que sur un texte pré-existant  (et encore faut-il que ledit texte comporte un nombre suffisamment important de petites notes). Il s’agit donc d’une réécriture, qui affecte principalement la structure de la musique.

Utilisation

  • Afin de faire entendre clairement qu’il s’agit de petites notes, il est autorisé d’inclure la note suivante (voire la note précédente). Pas davantage.
  • Une fois extraites, les petites notes ne sont plus gouvernées par la métrique du texte d’origine : il est possible (et recommandé) de les faire se succéder plus rapidement, voire de les enchaîner ou les superposer pour créer une musique véritablement nouvelle.

Exemples

Riche en ornements, la musique baroque se prête évidemment à cette contrainte. Toutefois, l’écriture de certains auteurs (Chopin, par exemple) convient également à cette contrainte.

  • En 2013, Valentin Villenave a élaboré un résumé en petites notes du Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky, qui met en valeur de nombreux aspects (in?)essentiels de l’œuvre.