Ne manquez pas de découvrir la série de vidéos Illustrated Music, présentées par Tom Johnson !

Non-développement en non-variation

Pour un '''Ouvroir de création Musicale Potentielle'''
Aller à : navigation, rechercher

Arnold Schönberg écrit dans Le Style et l'Idée :

La musique composée dans un style homophonique-mélodique, c'est-à-dire la musique dotée d'un thème principal, accompagné et sous-tendu par une harmonie, engendre un matériau que je qualifie de développement en variation. Cela veut dire que la variation des différents aspects d'un motif de base donne naissance à toutes les formules thématiques qui constituent d'un côté la fluidité, les contrastes, la variété, la logique et la cohérence, et de l'autre le caractère, l'humeur, l'expressivité et toutes les nuances requises -- constituant ainsi l'idée de la pièce.

La contrainte du non-développement en non-variation part de la notion de "thème" décrite par Schönberg, et se fixe pour but de construire une pièce dynamique sans développement et sans variation sur le thème.

Il s'ensuit que seules deux substitutions apparaissent :

  • Le développement est remplacé par une juxtaposition et une proximité dans le temps.
  • La variation est remplacée par une modulation.

Un exemple de non-développement en non-variation peut être trouvé dans Les amants - 1er tome, extrait de Overtime.