18 mars 2017 : l’Oumupo invité au Palais de la découverte pour clôturer la semaine des maths !

Canon mosaïque

Révision datée du 5 février 2017 à 19:33 par VVillenave (discussion | contributions) (Open page)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Un canon mosaïque est une forme spécifique de canon, dans laquelle les voix ne se chevauchent pas et peuvent ainsi être chantées ou jouées par une seule personne.

Classification

En tant qu’objets musicaux et mathématiques, les canons mosaïques ont été abondamment décrits et étudiés, leur fonctionnement évoquant notamment la géométrie des pavages (tiling). On peut également y retrouver quelques propriétés ayant trait aux boucles auto-similaires.

Si leur organisation rythmique obéit évidemment à des règles spécifiques (l’on a ainsi pu parler de canon rythmique), leur traitement «oumupien» s’intéresse aussi à la succession de hauteurs qu’ils permettent (dans un sens horizontal ou vertical) ainsi éventuellement qu’au sens, éventuellement polysémique et/ou auto-référentiel, de leur paroles.

Nous les rattachons donc ici non seulement aux contraintes rythmiques et structurelles, mais aussi aux contraintes mélodiques, et même littérales pour la construction des paroles.

Étude

La description princeps de ces canons particuliers est sans doute celle établie par le théoricien roumain Dan Tudor Vuza à partir de 1991 dans une série de quatre articles pour la revue Perspectives of New Music (numéros 29 à 31).

Dix ans plus tard, le séminaire MaMuX de l’Ircam, s’empare du sujet (notamment en en proposant une implémentation dans le logiciel OpenMusic), et donnera lieu à de nombreux travaux de recherche et de création : citons notamment Franck Jedrzejewski, Moreno Andreatta, Emmanuel Amiot, ainsi que des travaux d’étudiants tel cet article d’Édouard Gilbert et la thèse d’Hélianthe Caure.

Sans oublier, évidemment, le cycle Tilework de Tom Johnson (2002, 2005), rassemblant 14 pièces pour 14 formations instrumentales différentes.

Exemples